INAYA : AMI – Recrutement d’un spécialiste de la sauvegarde sociale et communication pour INAYA

République Islamique de Mauritanie

Ministère de la Santé

Projet d’appui au système de santé (INAYA)

No de Prêt/Crédit/Don : P156165

AVIS A MANIFESTATION D’INTERET

RELATIF AU

Recrutement d’un spécialiste de la sauvegarde sociale et communication pour INAYA

 

No. de référence: 04 /PI/INAYA/2019

 

Le Ministère de la Santé de la République Islamique de Mauritanie a reçu un financement de l’Association internationale de développement (IDA), et a l’intention d’utiliser une partie du montant de ce don pour effectuer les paiements au titre du contrat suivant : Recrutement d’un spécialiste de la sauvegarde sociale et communication pour INAYA.

 

 Contexte :

L’objectif de développement du projet (ODP) du projet d’Appui  au Système de Santé (INAYA) est d’améliorer l’utilisation et la qualité des services de santé reproductive, maternelle, néonatale et infantile (SRMNI) dans certaines régions et, en cas de crise ou situation d’urgence éligible, de fournir une réponse immédiate et efficace à ladite crise ou situation urgence éligible.

 

Missions et tâches de l’Expert en Sauvegarde Sociale, Genre et Communication

Placé(e) sous la responsabilité et la supervision du/de la  Coordonnateur/trice National (e) du projet, le/la Spécialiste recruté apportera un appui technique au Projet de facon specifique dans le domaine de ses competences. Il/elle travaillera en collaboration avec l’ensemble du personnel, plus particulièrement avec le Specialiste  de l’Environnement ainsi que les différentes parties prenantes de mise en œuvre du projet INAYA et en synergie avec les partenaires sur le terrain.

A ce titre, le (la) Spécialiste de Sauvegarde Sociale, Genre et Communication doit :

  1. S’assurer de la prise en compte des questions sociales dans l’intégralité des activités conduites par le projet INAYA. Il/elle prendra toutes les dispositions pour assurer l’élaboration/ diffusion des instruments de sauvegardes sociales ainsi que le manuel de gestion des plaintes et la stratégie de communication dudit manuel y afférents avant la réalisation des investissements afin d’éviter les conflits et de s’assurer de la durabilité des actions menées ;
  2. Planifier, superviser et coordonner la mise en œuvre des actions sociales prévues au PTA du projet en définissant les besoins en études, formations et toute autre activité en matière de sauvegarde sociales et environnementales et veiller à leur réalisation ;
  3. Participer à la détermination, à la mesure et à l’évaluation des risques et effets sociaux pendant toute la durée du projet, y compris les risques liés à l’augmentation de la violence basée sur le genre (VBG), l’exploitation et l’abus sexuel (EAS), et le harcèlement sexuel (HS) ;
  4. Travailler de concert avec le spécialiste en environnement dans le processus de screening (notamment social), valider les fiches de sélection sociale remplie par les unités décentralisées et assurer la revue qualité des instruments de sauvegardes avant soumission à la Banque mondiale et avant leur mise en œuvre ;

;

  1. ;Assurer le suivi de la mise en œuvre du mécanisme de gestion des plaintes (MGP) ainsi que son opérationnalisation, la consolidation des données et le rapportage périodique en lien avec le Comité de Règlement des Litiges et tous acteurs concernés. S’assure de la prise en charge adéquate des plaintes sensible aux VBG/EAS/HS, afin de résoudre de manière précoce les conflits potentiels pouvant apparaitre dans la zone d’intervention du projet  ;
  2. Assurer avec le Spécialiste environnement, la revue et la conformité des Plan de gestion environnementale et sociale des entreprises (PGES-C) et leur adéquation avec les enjeux et les risques environnementaux et sociaux identifiés ;
  3. Assurer le suivi des aspects sociaux des activités du projet et ajustements nécessaires au besoin : activités relatives aux engagements citoyens du projet (suivi participatif, engagements des acteurs/parties prenantes, mécanisme de gestion de plaintes) et la performance sociale du projet ;
  4. S’assurer que le dispositif de gestion de l’information permettant de produire les rapports de suivi des mesures de sauvegarde sociale et du genre et l’archivage de l’ensemble des documents liés aux activités de mesures de sauvegardes sociales et du genre est opérationnel ;

 

  1. Participer à l’animation des modules de renforcement des capacités et de sensibilisation des équipes, avec l’expert en sauvegarde environnementale, sur les questions environnementales et sociales et/ou sur le genre y compris les VBG que l’UCP organise au profit du Minstere, des membres du Comité de pilotage, des Assistants techniques sectoriels, des élus locaux (communes) ; ;
  2. Développer et mettre en œuvre, avec l’expert en sauvegarde environnementale, la formation/renforcement de capacité des acteurs locaux sur les questions de sauvegardes environnementales et sociales du projet et assurer le suivi ;
  3. Participer à la mise en œuvre des recommandations (relatives aux aspects de sauvegardes sociales et environnementales) formulées dans les rapports de missions d’appui à la mise en œuvre de la Banque mondiale ;
  4. Veiller à ce que les bureaux d’études sélectionnés pour réaliser les DAO intègrent les recommandations et autres mesures de gestion environnementale et sociale issues de ces études dans les dossiers d’appel d’offres et que les entreprises les intègrent dans leurs dossiers d’exécution des travaux ;
  5. Participer à la préparation et aux missions de supervision interne et externe et prendra les dispositions nécessaires pour la mise en œuvre des recommandations en rapport avec les mesures de sauvegarde sociales, ;
  6. Appuyer la conception et la mise en œuvre de différents outils et supports de communication permettant d’améliorer la visibilité du projet ;
  7. Conseiller et appuyer les activités de communication et de concertation mises en place avec la société civile au niveau national comme au niveau local (Wilaya, commune, village) ;
  8. Participer à la conception, l’organisation et l’alimentation de la base de données environnementales et sociales en coordination avec l’UT-FBR et spécialement les spécialistes chargés de la sauvegarde environnementale, et du Responsable Suivi-évaluation ;
  9. Analyser les données de la surveillance et du suivi social et environnemental et proposer des mesures d’amélioration de la gestion sociale et environnementale des activités du Projet ;
  10. Assurer la rédaction des rapports périodiques du projet, en collaboration avec les différents spécialistes et le Responsable Suivi-évaluation, sur la performance environnementale et sociale, hygiène et sécurité en se focalisant sur les aspects (i) relatifs aux sauvegardes sociales et genre, (ii) les activités relatives aux engagements citoyens du projet et (iii) la gestion des plaintes non sensibles et sensibles aux VBG/EAS/HS ;
  11. Exécuter toute autre tâche relative à ses fonctions que le Coordonnateur du Projet aura à lui confier.

 

 Qualification et expériences professionnelles réquises:

  • Être titulaire du Master (Bac+5) en Sciences sociales, Sciences humaines, Sciences économiques, sociologie, anthropologie, agroéconomie, développement rural option ou tout autre domaine équivalent;
  • Expérience opérationnelle d’au moins cinq (05) ans dans le domaine dont au moins (3) ans dans un poste similaire ;
  • Expérience opérationnelle d’au moins cinq (05) ans sur dans le domaine de communication ;
  • Avoir suivi des formations complémentaires dans le domaine de la gestion des impacts sociaux des projets de développement ;
  • Avoir une bonne connaissance des normes environnementales et du Cadre Environnemental et Social (CES) de la Banque Mondiale ;
  • Posséder une expérience significative dans les domaines de la sensibilisation, de la formation et de la participation des populations à la mise en œuvre des activités des projets de développement ;
  • Avoir une bonne connaissance des questions de genre, des problématiques VBG et de vulnérabilité ;
  • Une expérience dans la mise en œuvre des mesures de sauvegardes sociales de la Banque mondiale et de l’approche genre.

Autres qualités et habiletés requises pour le poste

  • Bonne connaissance en informatique (Word, Excel, base de données, power point …) ;
  • Bonne aptitude dans le travail et en équipe pluridisciplinaire et sous pression ;
  • Avoir une bonne capacité d’analyse, de rédaction et de synthèse ;
  • Disposer d’une connaissance pratique avérée des outils d’animation ;
  • Faire preuve d’un esprit d’initiative et de rigueur dans le traitement des dossiers ;
  • Être familier avec le travail d’équipe, sous pression et avec différents groupes d’acteurs ;
  • S’assurer de ses aptitudes physiques pour des missions et travaux sur le terrain ;
  • Savoir communiquer et faire preuve d’humilité vis-à-vis des bénéficiaires et des parties prenantes.
  • Bonne maîtrise orale et écrite du français. Une bonne connaissance de l’arabe sera un plus.

Durée du contrat

La durée du projet est de (03) trois ans. Le contrat est d’un (1) an renouvelable chaque année sur la base des performances du titulaire. Celles-ci seront évaluées annuellement par le Coordonnateur sur la base d’un contrat de performance qui sera établi une fois le/la Spécialiste Sauvegarde Sociale, Genre et Communication recruté(e).

 

Composition du Dossier

Le dossier de candidature doit comprendre :

  • CV détaillé et signé sur l’honneur;
  • Lettre de motivation adressée au Coordonnateur National du Projet;
  • Des copies certifiées des diplômes et/ou certificats y compris le Baccalauréat ;
  • Des attestations de travail et de stage justifiant les expériences et formations pertinentes déclarées dans le CV.

Le poste sera basé à Nouakchott avec des missions périodiques dans les Wilayas concernés par le projet.

 

  • Il est porté à l’attention des Consultants que les dispositions relatives aux règles de la Banque mondiale en matière de conflit d’intérêts telles que décrites dans les paragraphes 3.14 et suivants, du «Règlement de Passation des Marchés pour les Emprunteurs sollicitant le Financement de Projets d’Investissement (FPI)», daté du 1er Juillet 2016, sont applicables.

Adresse de dépôt des candidatures et contact :

Les dossiers de candidature doivent être déposés au secrétariat du  Comité internes des Achats (CIAIS) du ministère de la santé, au plus tard, le 17 Mai 2021 à 12 Heures,  au 2ème étage du siège du Ministère de la Santé, Téléphone : 45 29 66 69 Adresse Email :

 

 

 

Haliama BA YAYA

                              Coordinateur National du Projet INAYA

Autres articles

Avis d’Appel d’Offres National (AAON) : 04-CPMP-2022-MS

-  Avis d’Appel d’Offres National (AAON)   …………………………………………………………………………………… MINISTERE DE LA SANTE (...)

AAOI No : 02-CPMP-2022-MS

- Avis d’Appel d’Offres (AAO) …………………………………………………………………………………… MINISTERE DE LA SANTE AAOI No : (...)

AAO No : 03-CPMP-2022-MS – Imagerie médicale

- Section 0. Avis d’Appel d’Offres (AAOI) …………………………………………………………………………………… MINISTERE DE LA SANTE (...)

AAOI No : 01-CPMP–MS-2022 – Hôpital Selibaby

- Section 0. Avis d’Appel d’Offres (AAO) …………………………………………………………………………………… MINISTERE DE LA SANTE (...)

Plan Annuel d’Achats actualisé

- REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE Honneur- Fraternité-Justice MINISTERE DE LA SANTE   (...)

PLAN DE PASSATION DES MARCHES 2022

- REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE Honneur- Fraternité-Justice MINISTERE DE LA SANTE PLAN DE (...)