Fourniture d’équipements bureautiques pour l’UT-FBR /Avis d’Appel d’Offres National Simplifié de Fourniture

République Islamique de Mauritanie

Ministère de la Santé

Projet d’appui au système de santé (INAYA)

No de Prêt/Crédit/Don : P156165

Fourniture d’équipements bureautiques pour l’UT-FBR 

Avis d’Appel d’Offres National Simplifié de Fourniture

No. de référence: 16/PI/INAYA/2018

Monsieur le Secrétaire Général du Ministère de la Santé, lance au nom et pour le compte du Ministère de la Sante/Projet INAYA, le présent Appel d’Offres National Simplifié (AONS), en vue de la fourniture d’équipements bureautiques pour l’UT-FBR, tels que spécifiés et quantifiés dans le cadre de Devis Descriptif et Quantitatif et Estimatif (DDQE) figurant dans la troisième  partie (pièce n° 3), du dossier.

Les dits équipements seront fournis au siège de l’UT- FBR à Nouakchott dans un délai ne dépassant pas  14 jours.

  1. Les fournisseurs intéressés sont priés de présenter leurs offres technique et financière en remplissant les formulaires de soumission et de DDQE complétés par les pièces demandées dans le dossier d’AONS et en la déposant sous plis fermé en deux exemplaires (un original et une copie), aux bureaux de la CIMAC du Ministère de la santé au 2ème étage du siège du Ministère, Téléphone : 22 26 03 15 Adresse Email : cimac-ms@sante.gov.mr, au plus tard le (11avril2018 à 12heures locale).
  2. L’enveloppe fermée contenant l’offre ainsi composée, doit porter exclusivement les mentions suivantes : « Mr le Président de la Commission Interne des Marchés de du Ministère de la santé, Offre relative à la fourniture d’équipements bureautiques pour l’UT-FBR, à n’ouvrir qu’en séance de la Commission».
  3. Les plis seront ouverts en séance publique de la Commission le (11avril2018 à 12heures locale). Les représentants des soumissionnaires qui souhaitent assister à la séance d’ouverture y sont invités.
  4. Le dossier d’appel d’offres peut être consulté ou retiré aux bureaux de la CIMAC du Ministère de la santé au 2ème étage du siège du Ministère, Téléphone : 22 26 03 15 Adresse Email : cimac-ms@sante.gov.mr pendant les heures ouvrables.
  5. Les candidats qui souhaitent obtenir des éclaircissements sur cet Appel d’Offres, peuvent en saisir par écrit la Commission au plus tard le (04avril2018 à 16 heures).
  6. L’évaluation des offres sera faite à huis clos par la Commission sur la base des critères ci après :
  1. Conformité de l’offre aux exigences du dossier,
  2. Expérience du soumissionnaire dans l’exécution de commandes similaires,
  • Montant de l’offre, pour les soumissionnaires qualifiés, dont l’offre technique conforme aux exigences du dossier aura été jugée satisfaisante par la Commission.
  1. 7. La Commission,
  2. attribuera le contrat au soumissionnaire qualifié au vu de son expérience, dont l’offre sera jugée conforme aux exigences du dossier d’appel d’offres et moins disante par rapport aux autres concurrents.
  3. n’est pas tenue de donner suite au présent Appel d’Offres.

AHMED OULD SID’AHMED OULD DIE

Coordinateur National du Projet INAYA

Autres articles

Avis d’Appel d’Offres (AAO) – AAON No : 01-EM-2023-MS

- Section 0. Avis d’Appel d’Offres (AAO) …………………………………………………………………………………… MINISTERE DE LA SANTE (...)

RECRUTEMENT D’UN RESPONSABLE ADMINISTRATIF ET FINANCIER (RAF) POUR LE ...

-   République Islamique de Mauritanie Ministère de la Santé Direction Générale de la Santé (...)

Développement d’une plateforme numérique pour la Gestion des données de ...

- Avis d’Appel d’offres Appel d’offres National (Procédure à enveloppe unique)   Pays : (...)

Recrutement d’un comptable pour le projet INAYA

- République Islamique de Mauritanie Ministère de la Santé Projet d’appui au système de santé (...)

INAYA : Recrutement d’un consultant international spécialiste en PBF pour ...

- République Islamique de Mauritanie Ministère de la Santé Projet d’appui au système de santé (...)

INAYA : Recrutement d’un consultant international spécialiste en PBF pour ...

- République Islamique de Mauritanie Ministère de la Santé Projet d’appui au système de santé (...)